Zeus

Maxime Pelletier

 

École Assomption, Baie-des-Sables

 

 

J'ai compris que je me trouvais dans une forêt étrange lorsque j"ai aperçu ma mère accoucher. J'appelai au secours pour que quelqu'un la conduise chez le docteur. Après un moment, une personne survint, mais trop tard. Ma mère fit une fausse couche.

Je m'appelais Zeus, mais tout le monde m'appelait « l'éclair » parce que je courais vite. J'avais dix ans. La Bande des dieux m'intimidait pour avoir mon argent. Ce manège dura jusqu'à l'âge de dix-sept ans. à dix-huit ans, ce fut la grande école et surtout, la saison des amours. J'eus une amoureuse qui s'appelait Muria, mais je l'appelais « ma Déesse ». Nous étions tous les deux amoureux, fous l'un de l'autre.

Un jour, lorsque j'avais vingt ans, la même bande que dans mon enfance revint m'embêter. Ils me dirent : « Regardez qui est là. C'est le petit puant. Ha!Ha!Ha! » Ils me frappèrent sans arrêt. Le soir, dans ma chambre, mon père me dit : « Défends-toi, fiston, et tu les battras sans reculer ». Mon père avait raison. Je me mis à faire des recettes avec des potions. Je bus le flacon et « Pouf! », rien ne s'était passé. On dirait jusqu'à me rendre un peu plus fort. Je me mis en colère. Au même moment, dehors, il pleuvait, tonnait, des éclairs traversaient le ciel et je compris que j'avais des pouvoirs atmosphériques. J'allais voir cette bande de rue et je leur montrais ce que je savais faire. Ils eurent trop peur de moi quand je me soulevais du sol et que les éclairs dans mon dos faisaient un jour de terreur. Je disparus dans la tempête.

Depuis que je battus, je surveillais les méchants avec mes éclairs, mes tempêtes et mes bruits de tonnerre. Je fais régner la terreur sur tous les malfaiteurs. à partir, de ce moment, ma Déesse m'accompagne tout le temps.

Depuis ce jour, je devins le grand ZEUS et mon amoureuse devint Héra, la Déesse du mariage et de la fertilité.

Fil d'actualité Facebook