La rivière aux champignons

Marie-Laurence Dion

 

École Langevin, Rimouski

 

 

J'ai compris que je me trouvais dans une forêt étrange lorsque j"ai aperçu un animal bizarre que je ne pouvais pas identifier, car un soleil vert, ou plutôt une grosse pomme verte se reflétait dans mes lunettes. Je pensais que c'était le soleil, mais j'ai toujours pensé qu'il était orangé qu'importe l'endroit où on se trouve.

 
 

Oh! Ce soleil me fait un bronzage vert! Je décide alors de m'approcher d'un arbre à poissons pour avoir de l'ombre. Voyons Maly! Un soleil vert et un arbre à poissons, ça n'existe pas. Suis-je en train de rêver? Soudain, je sens une main chaude et humide se poser sur mon épaule tremblante. Je me retourne doucement pour voir à qui cette main appartient. J'ai les yeux gros comme des balles de ping-pong lorsque je vois l'animal. On dirait un éléphant avec des pattes de moineau, mais le plus terrifiant, c'est que ce n'est pas sa main, mais son oreille à cinq doigts qu'il a posé sur mon épaule. Il me regarde d'un air inquiétant et me capture rapidement. Il m'emporte vers une rivière bordée de champignons à odeur sucrée. Plusieurs autres espèces d'animaux bizarres s'abreuvent dans la rivière. Je regarde dans le boisé en bordure du cours d'eau et j'aperçois un kangourou normal qui, lui aussi s'abreuve, mais dans une source au début de la rivière. Plus tard, je réussis à me faire ami avec lui. Ensuite, je me rends compte qu'il n'y a pas de champignons là ou le kangourou s'abreuvait. Je comprends donc que les champignons sont magiques et que c'est de leur faute si les animaux ressemblent à des mutants. Nous devrons maintenant convaincre les animaux mutants.

 

Nous décidons d'essayer d'expliquer aux autres animaux que les champignons sont poison, mais cela ne fonctionne pas. Lorsque nous allons partir, un chat muni d'un panache d'orignal nous pousse dans la rivière et soudain...

Fil d'actualité Facebook