La forêt des trolls

Carol Jean

 

École Ste-Luce

 

 

J'ai compris que je me trouvais dans une forêt étrange lorsque j"ai aperçu des trolls. Quand j'ai traversé un sentier bordant, on était environ dans l'an 4005 après J.C. Ils étaient à la fois drôles, mignons, mais surtout étranges. Ils avaient un corps de pigeon et une tête de troll. Les arbres étaient des brocolis vivants et le sol était en chocolat. À des places, ils pouvaient être noir ou brun. Le noir était plus dur et le brun, plus mou. Les ruisseaux, les lacs, les mers et les fleuves étaient en lait. Ceux pollués étaient du lait au chocolat. Ce qui était merveilleux, c'est que les trolls et toutes les autres espèces d'animaux ou autres espèces vivantes respectaient entièrement leurs espaces vitaux. Ils ne faisaient aucune, mais presque aucune sorte de pollution. Bon, bien sûr, il y avait les petits déchets humains comme les flatulences et les éructions, mais elles étaient très écologiques.

 

Quand je suis entré dans le village forestier, ils étaient tous très heureux de me voir. L'un des pères que j'ai rencontré se disait être Anti, son garçon, Poll, et sa femme, Ution. Comme tout vivant, ils avaient des prédateurs : les Hobits, un corps de crocodile avec une tête de cheval, les Lyngoss avec un corps de jument et à la tête de dromadaire. Toutes des espèces très teignes! Quand je suis entré dans une des dix maisons du village forestier, leur aménagement intérieur m'était familier. Ils aménageaient les pièces comme nous : salon, cuisine dînette, chambres quelconques, etc. Leurs mets et la taille de leurs maisons étaient plus petits, vu leur gabarit.

Vers la fin de l'après-midi, je suis rentré souper. Même si je devais les quitter, je leur promis de revenir les voir même si je devais traverser des millions de kilomètres, parce que je pense ne pas me rappeler d'où je suis entré et...sorti!

Fil d'actualité Facebook