La forêt aux deux mystères

Pascal Beaulieu

 

École Assomption, Baie-des-Sables

 

J'ai compris que je me trouvais dans une forêt étrange lorsque j"ai aperçu un éclair d'une terrible puissance. L'arbre, qui était à mes devants, s'enflamma comme du papier journal lorsque l'on allume un feu. Une voix grave se fit entendre dans le ciel, venant du paradis. Elle disait qu'elle était là pour me supporter.

Cette même voix poursuivit en disant qu'elle allait m'aider à traverser cette forêt ensorcelée. Je devais trouver la réponse à deux mystères qui hantaient la forêt. Elle me dit que la première énigme se trouvait à l'arbre le plus gros et le plus grand. Je partis à la course pour pouvoir retourner chez moi, mais sans le savoir, je m'enfonçai dans la forêt. Lorsque je vis cet arbre, j'étais l'homme le plus heureux de la Terre. Quoique je n'étais pas sûr d'être sur terre.

Tout à coup, la voix me dit : «Le mystère de cet arbre se trouve dans ce qui est anormal chez lui. » C'était facile! L'arbre était trop gros et trop grand. Il fallait donc l'abattre. Comte tenu que je n'avais pas de hache sur moi, il fallait que la foudre le fasse basculer vers le sol. Je dis à la voix qu'il fallait qu'elle fasse tomber un éclair. Aussitôt dit, aussitôt fait. L'arbre tomba en dévoilant une lettre qui allait sûrement m'indiquer la prochaine étape.

Voici ce qu'on pouvait y lire : « Tu dois vaincre le monstre Kitatutie pour pouvoir retourner chez toi ». La bête apparut devant moi en pointant ses longues griffes dans ma direction. Je la combattis avec une branche et je réussis à la lui enfoncer dans le cœur.

En une fraction de seconde, je me retrouvai chez moi, dans ma chambre. J'avais réussi! Je m'empressai d'aller voir ma famille et depuis ce jour, je reste tout près d'eux en essayant d'éviter les forêts étranges.

Fil d'actualité Facebook