Karine Vincent en résidence de création

L’artiste multidisciplinaire Karine Vincent en résidence de création à Mont-Joli du 12 au 16 avril

Le Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC) a le plaisir de recevoir en résidence de création Karine Vincent du 12 au 16 avril prochain à la maison de la culture du Château Landry de Mont-Joli. Cette artiste multidisciplinaire, bien implantée dans la région du Bas Saint-Laurent, viendra travailler à l’élaboration du scénario de son prochain court-métrage, Aurore. Une entrevue dans la Tourelle ainsi qu’une sortie de résidence en public (places limitées dans le respect des normes sanitaires) seront organisées à cet effet.

Karine Vincent 

Établie au bord du fleuve dans le Bas-Saint-Laurent, Karine est une artiste nourrie d’une perspective vaste et inspirante. Depuis vingt ans, elle gravite dans le monde des arts et de la culture en collaborant avec divers artistes. Engagée, passionnée et polyvalente, elle est surtout reconnue au Bas-Saint-Laurent pour son travail en culture et comme comédienne, mais elle expérimente aussi le conte, la musique, la danse ainsi que le cinéma. Après quelques années à travailler sur des plateaux de tournage à Montréal, elle revient au Bas-Saint-Laurent en 2020 pour se consacrer à la scénarisation et à la direction artistique. Elle fait des études en scénarisation à l’Inis pour poursuivre deux projets d’écriture personnels : le scénario d’un court-métrage ainsi que celui d’une série web, qu’elle désire produire au Bas-Saint-Laurent.

La résidence de création

Le projet 

“Aurore” est le titre d’un court-métrage rendu à l’étape de la scénarisation. Récit psychologique, cette histoire présente un univers absurde où se rencontrent l’étrange et l’intime, une mise à découvert des réelles motivations de l’inconscient.

Le synopsis

Une femme dans la trentaine, Aurore, retourne au Bas-Saint-Laurent pour s’inspirer en vue de la création d’une bande dessinée. Un jour de canicule, au bord de la rivière, Aurore observe et dessine une femme d’âge mûr, Ginette, qui sort de l’eau et enfile un manteau de poil. Intriguée, Aurore part à sa poursuite et découvre un monde insoupçonné dirigé par un groupe qui a envahi son village : Les manteaux de poils. La curiosité d’Aurore la place dans une situation de vulnérabilité, Aurore devient la cible du groupe. Est-ce son imagination qui lui joue des tours ou sa conscience qui la prend dans le détour?

Sortie de résidence 

Au terme de la résidence de création, le CLAC invite Karine Vincent à présenter le projet autour d’une lecture publique du scénario. L’artiste animera ensuite une discussion qui prendra la forme d’un remue-méninge collectif pour nourrir le projet. Cette sortie de résidence aura lieu le jeudi 15 avril à 17h au Château Landry, dans le respect des normes sanitaires en vigueur. 

 


 

Informations: 418 775-2764 ou culture@clac-mitis.org
Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/clac.mitis

 

 

Fil d'actualité Facebook