Le BREF en résidence de création

Le BREF entre en résidence de création du 28 septembre au 4 octobre à la Maison d’Ariane de Métis-sur-Mer.


Le Carrefour de la littérature, des arts et de la culture et Les Jardins de Métis s’associent afin de présenter une résidence de création aux nouvelles plumes bas-laurentiennes du Département des lettres et humanités de l’UQAR. La professeure en création littéraire, Camille Deslauriers et ses doctorantes du collectif BREF (Bureau de recherche-création sur les espaces fragmentés), nourriront leur réflexion sur la création littéraire du 28 septembre au 4 octobre à la Maison d’Ariane de Métis-sur-Mer. Les quatre autrices présenteront le fruit de leur travail au cours d’une lecture publique à la scène McGill de la place Hydro-Québec des Jardins de Métis, le dimanche 4 octobre à 15 h (Entrée libre).

Les membres du BREF

Camille Deslauriers est professeure en création littéraire au Département des lettres et humanités de l’UQAR et membre du collectif de rédaction de la revue XYZ. La revue de la nouvelle.
Elle a publié trois recueils de nouvelles : Femme-Boa (L’instant même, 2005); Eaux troubles (L’instant même, 2011; Prix littéraire des enseignants ANEL – AQPF 2012, catégorie « Nouvelles ») et Les ovaires, l’hypothalamus et le coeur (Hamac, 2018). Elle dirige le BREF (Bureau de recherche-création sur les espaces fragmentés, UQAR).

Joanie Lemieux est doctorante à l’Université du Québec à Rimouski, où elle travaille sur le personnage éclaté dans le roman contemporain. En parallèle, elle diffuse des textes de création. Son premier recueil de nouvelles, Les trains sous l’eau prennent-ils encore des passagers? a reçu le Prix de l’AQPF-ANEL 2016, en plus d’être finaliste au Grand prix littéraire Archambault. Certains de ses poèmes ont quant à eux été récompensés dans le cadre du Prix Geneviève-Amyot.

Françoise Picard-Cloutier étudie en création littéraire à l’UQAR. En plus de s’impliquer dans la vie littéraire de sa région, il lui arrive d’enseigner la littérature au cégep et, à titre de chargée de cours, à l’université. Elle a publié des nouvelles dans les revues XYZ et Caractère.

Valérie Provost est étudiante au doctorat en lettres à l’Université du Québec à Rimouski, où elle étudie l’écriture fragmentaire auto narrative dans une visée de recherche-création. Elle consacre sa pratique d’écriture principalement au récit bref. Son premier livre, Dix semaines et demie, a été publié en 2018 aux Éditions Fond’Tonne. On peut aussi lire ses textes dans les revues Moebius, Zinc, Art Le Sabord et XYZ.

Le projet

Le projet de recherche-création du BREF s’intéresse aux questions liées à l’espace et aux processus créateurs. Plus précisément, ses objets d’étude sont : le roman par nouvelles dans une perspective géocritique; la géopoétique; l’hybridité générique; les processus de création des nouvellières contemporaines québécoises en regard des stratégies de spatialisation qu’elles utilisent dans leurs oeuvres.
Plus d’informations sur : 

 

Informations


Le BREF en résidence de création à la Maison d’Ariane de Métis-sur-Mer, du 28 septembre au 4 octobre.
Lecture publique à la scène McGill de la place Hydro-Québec des Jardins de Métis Dimanche 4 octobre à 15 h (Entrée libre).

 

https://www.eventbrite.ca/e/billets-dimanche-gratuit-aux-jardins-de-metis-reford-gardens-free-sunday-111414040394?aff=FB

Fil d'actualité Facebook