La grande traversée poétique

Le festival Québec en toutes lettres déploie la poésie sur tous les continents avec

La grande traversée poétique.

20 pays – 200 poètes
8 poètes du Bas Saint-Laurent présentés par le CLAC

 Un événement unique et gratuit !

 

Du vendredi 23 octobre à 20 h au dimanche 25 octobre à 20 h (en continu) en ligne sur la page Facebook du CLAC https://www.facebook.com/clac.mitis.

 

Mont-Joli, le 13 octobre 2020 – Le CLAC est fier de s’associer au festival Québec en toutes lettres pour un grand happening virtuel réunissant plus de 200 poètes. Le CLAC présentera un segment avec 8 poètes du Bas Saint-Laurent. L’événement inédit La grande traversée poétique, rassemblera les amatrices et les amateurs de poésie qui pourront découvrir les œuvres des poètes issu(e)s de toutes les cultures, dans le confort de leur foyer du 23 au 25 octobre 2020.

La grande traversée poétique 

C’est le vendredi 23 octobre à 20 h (heure du Québec) que le coup d’envoi sera donné dans les vingt pays participants. L’événement sera accessible jusqu’au dimanche 25 octobre à 20 h (heure du Québec). Les poètes se relaieront en vidéo pour partager leur propre poésie en version française, anglaise ou dans la langue du pays qui, dans ce cas, sera traduite. Ces courtes vidéos seront diffusées gratuitement sur les pages Facebook des organisations littéraires participantes (dont celle du CLAC). Pendant douze heures, les lectures filmées et les vidéos-poèmes des 200 artistes choisi(e)s pour l’événement s’enchaineront en continu. Ce même contenu sera ensuite accessible en rediffusion jusqu’au dimanche 25 octobre à 20 h. Une occasion unique de célébrer la grande diversité de la poésie !
Cette célébration de la poésie réunit des autrices et des auteurs provenant de 20 pays différents dont quelques artistes du Bas-du-Fleuve venus se joindre à cette grande fête de la poésie. Voici leurs biographies : 



Anthony Lacroix déteste le mot « déambuler » et a toujours mal aux jambes. C’est parce qu’il marche beaucoup et ne se repose presque jamais. Entre quelques nuits blanches et la direction des éditions Fond'tonne, il est doctorant en littérature à l’Université du Québec à Rimouski, malgré ce que ses ami.e.s et sa famille peuvent en penser.  

Annie Landreville a étudié en littérature avant de travailler pour Radio-Canada pendant 18 ans.  Poète et artiste de la parole, elle s’intéresse au territoire, à la filiation, aux corps, aux traces… à ce qui reste. Elle a publié Partitions aux éditions d'Orphée en 1993 et deux titres en 2019, soit le Traité de poésie à l’usage des malades modernes, tiré de son projet de Prescriptions poétiques chez Fond’tonne ainsi que Date de péremption aux éditions de la Grenouillère, qui a reçu le prix Jovette-Bernier. Elle a remporté le prix de poésie Geneviève-Amyot en 2020.

Joanie Lemieux est doctorante à l’Université du Québec à Rimouski et diffuse en parallèle nouvelles et poésie. Son premier recueil de nouvelles, Les trains sous l’eau prennent-ils encore des passagers? a reçu le Prix de l’AQPF-ANEL 2016, en plus d’être finaliste au Grand prix littéraire Archambault. Certains de ses poèmes ont quant à eux été récompensés dans le cadre du Prix Geneviève-Amyot.

Paul Chanel Malenfant a enseigné la littérature à l’Université du Québec à Rimouski. Romancier, critique et poète, il a publié plus d’une trentaine de livres, la plupart en poésie. Il a reçu le Prix Alain-Grandbois et le Grand Prix du Festival international de la poésie pour  Fleuves  ainsi que le Prix du Gouverneur général pour Des ombres portées.

Aimée Lévesque vit à Rimouski, mais a aussi habité Montréal, Osaka, Paris et Istanbul. Son œuvre poétique s’attarde aux versions de soi qu’on développe ici et ailleurs ainsi qu’au dialogue entre l’étranger et le familier. Son livre de poésie Tu me places les yeux, paru en 2017 à La Peuplade, met en scène une grand-mère facilitatrice et une enfant curieuse du monde. Marquée par plusieurs séjours récents dans les pays de l’ex-Yougoslavie, elle planche actuellement sur un livre de biographies en vers de femmes ayant eu une influence dans l’histoire de cette région. Elle travaille également à la rédaction d'un roman inspiré de ses récentes expériences en Turquie, lequel sera illustré par Mélodie Vachon Boucher.

Julie Tremblay vit à Rimouski, est capoeiriste et travaille comme journaliste pour Radio-Canada. Elle est l’auteure des recueils de poésie Seule avec (Éditions Trois-Pistoles, 2010) et Le bruit du frigo (Éditions Tire-Veille, 2012). Elle a publié à plusieurs reprises dans les revues Moebius et XYZ, la revue de la nouvelle.

Née à Saint-Benjamin en 1994, Laurence Veilleux est l’auteure de Chasse aux corneilles (Poètes de brousse, 2014) et de Amélia (Poètes de brousse, 2016; finaliste au prix Émile-Nelligan 2016 et lauréat du prix Félix-Leclerc 2017). Elle a collaboré aux collectifs Femmes rapaillées (Mémoire d'encrier, 2016) et Ce qui existe entre nous (Éditions du Passage, 2018). Elle des chambres, son troisième livre de poésie, est paru au printemps 2019 chez Poètes de brousse vient de remporter le Prix Émile-Nelligan.

Marie-Hélène Voyer est titulaire d'un doctorat en études littéraires de l'Université Laval. Elle est l’autrice d’un recueil de poésie (Expo habitat, La Peuplade, 2018 - finaliste du Prix des libraires) et de l’ouvrage critique Terrains vagues (Nota Bene, 2019), qui porte sur la poétique de l’espace incertain dans le roman français et québécois contemporain. Elle a été finaliste du Prix de poésie Radio-Canada 2018. Elle travaille présentement à un deuxième recueil de poésie, pour lequel elle bénéficie d’une bourse du CALQ, et sur un essai qui porte sur le patrimoine bâti au Québec. Elle enseigne la littérature au Cégep de Rimouski.

Au cours de l’événement vous pourrez également retrouver les artistes Joséphine Bacon, Vanessa Bell, Sébastien Bérubé, Geneviève Boudreau, Nicole Brossard, Éric Charlebois, Anne-Marie Desmeules, Jean Désy, Laura Doyle Péan, Valérie Forgues, Mireille Gagné, Marie-Andrée Gill, Emma Haché, Lorrie Jean-Louis, Vincent Lambert, Jonathan Lamy, Tania Langlais, Thomas Langlois, Georgette LeBlanc, Baron Marc-André Lévesque, Judy Quinn, Virginia Pésémapéo Bordeleau, Michel Pleau, Mathieu Simoneau, Louis-Karl Picard-Sioui, Marc-Alexandre Reinhardt, Gabriel Robichaud, Jonathan Roy, Hector Ruiz, Émilie Turmel, et plusieurs autres toucheront le cœur des gens malgré la distance imposée par la situation actuelle.

À propos du festival Québec en toutes lettres

Québec en toutes lettres est un festival thématique novateur qui contribue au rayonnement de la littérature par le biais d’une programmation audacieuse. Tous les détails seront accessibles sur le web : quebecentouteslettres.qc.ca. Québec en toutes lettres est une initiative de L’ICQ (l’Institut canadien de Québec). Le festival tient à remercier la Ville de Québec pour sa confiance renouvelée en cette année singulière ainsi que le Conseil des arts du Canada, le Consulat général de France à Québec, le Gouvernement du Québec, Patrimoine Canadien, la Caisse Desjardins de Québec et les autres précieux partenaires qui contribuent à la réalisation de l’événement.
Visuel : Nadia Morin

 

Informations générales

 

La grande traversée poétique
Présenté par le festival Québec en toutes lettres
 

Vendredi 23 octobre 2020 à 20h00
En direct depuis la page Facebook du CLAC

 

https://www.facebook.com/clac.mitis

Fil d'actualité Facebook